Procès Oscar Pistorius : le verdict

C’est la conclusion d’une affaire qui aura fait couler beaucoup d’encre depuis cette mortelle Saint-Valentin du 14 février 2013 lors de laquelle Oscar Pistorius, célèbre athlète sud-africain et premier sportif handicapé à participer à des compétitions avec les valides, tue de quatre balles sa compagne Reeva Steenkamp. Le procès s’ouvre le 3 mars 2014, après des mois de rumeurs et de suppositions. La défense de Pistorius plaide un acte involontaire en déclarant qu’il pensait tirer sur un cambrioleur. Il est poursuivi pour meurtre avec préméditation et risque jusqu’à 25 ans de prison.
Après près de 8 mois d’un procès marqué par de nombreux rebondissements, dont une suspension momentanée pour effectuer une analyse psychologique de l’accusé, la juge rend finalement son verdict. Oscar Pistorius est acquitté du meurtre mais est reconnu coupable d’homicide involontaire. L’athlète est condamné à 5 ans de prison le 21 octobre, et immédiatement incarcéré.

Saint-Valentin sanglante pour Oscar Pistorius

Oscar Pistorius nous avait habitué à faire la Une des journaux sportifs, c’est cette fois-ci dans la rubrique faits divers qu’on le retrouve. Le 14 février, la police sud-africaine vient arrêter l’athlète paralympique chez lui, où sa compagne, le mannequin Reeva Steencamp, a été retrouvée morte, tuée par balles. Blade Runner comme il est surnommé, plaide l’accident et explique penser avoir eu affaire à un cambrioleur.

Une thèse qui ne tient pas longtemps, tant les preuves l’accablent. Tout d’abord sa compagne est retrouvée dans les toilettes, dont la porte a été fracassée, probablement grâce à une batte de cricket retrouvée sur les lieux du crime. Ensuite, le corps de la top-modèle comporte quatre impacts de balle. Enfin, des voisins affirment avoir entendus des cris de femme entre deux salves de tirs, la police faisant par ailleurs état de disputes antécédentes dans le couple. Son procès aura lieu en mars prochain. Il risque la prison à perpétuité pour meurtre avec préméditation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *