Objets cultes des 50 dernières années

Le Rubik’s Cube, la girafe Sophie, la pomme à glaçon, le tabouret Tam Tam, la Smart… Les dernières décennies ont été marquées par de nombreux objets devenus mythiques. Découvrez les 25 objets cultes des cinquante dernières années, selon eBay et l’agence de style Nelly Rodi !

Le tabouret Diabolo de Tam Tam

tabouret diaboloLe designer : Henry Massonnet

L’histoire : Malgré le choc pétrolier de 1973, le tabouret en plastique Tam Tam, créé en 1968, connaît un vif succès. Il se vendra à plus de 12 millions d’exemplaires.
Les photos de Brigitte Bardot posant sur l’un de ces tabourets ont sans doute beaucoup contribué à en faire un objet mythique.

Aujourd’hui, le Tam Tam est toujours vendu, mais s’est adapté à la modernité, et propose une station iPod intégrée.


Sophie la girafe

sophie la girafeLe designer : Entreprise Delacoste

L’histoire : Sophie la girafe a été conçue le 25 mai 1961, le jour de la Sainte-Sophie. Après presque cinquante ans, elle reste l’un des jouets préférés des enfants, et l’un des plus vendus : en 2007, 20 millions d’exemplaires avaient été fabriqués !
Les grands-parents d’aujourd’hui sont heureux d’offrir la même girafe Sophie que celle qu’ils avaient lorsqu’ils étaient petits.


Le K-Way

k way

Le designer : Léon Claude Duhamel

L’histoire : La création du K-Way, ce coupe-vent imperméable en nylon, remonte à 1965. C’est le fabricant de pantalons Léon Claude Duhamel qui le met au point.
A l’origine, le K-Way s’enfilait par la tête. Aujourd’hui, il existe aussi avec une fermeture éclair sur le devant.
L’imperméable que l’on range dans une pochette banane à accrocher autour de la taille est aujourd’hui devenu culte et s’arrache sur Internet comme un objet de collection.


La Renault 4L

4lLe designer : Entreprise Renault

L’histoire : Pour lutter contre la concurrence de la Citroën 2 CV, Renault crée la 4L en 1961. Et parce que la 2 CV affichait des formes plutôt arrondies, Renault a décidé de faire de sa 4L une voiture carrée.

Cette automobile a été déclinée en fourgonnette, que la gendarmerie et la Poste se sont empressées d’acquérir.

Distribuée et produite pendant 30 ans, la 4L détient toujours le record de la voiture française la plus vendue dans le monde, avec 8 millions d’exemplaires.


 Le mange-disque

mange disqueLe designer : Penny

L’histoire : Au début des années 60, Penny fabrique cet électrophone destiné aux enfants. Il suffit d’y glisser le disque vinyle 45 tours et la lecture démarre automatiquement.
Dans les années 70, cet appareil portable, qui permettait d’emmener sa musique avec soi, a continué à être fabriqué par la marque de jouet Lansay.
Aujourd’hui, victime de l’avènement des cassettes, puis des CD, il n’est plus commercialisé.

Le Polaroïd

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le designer : Edwin Land

L‘histoire : En 1972, Edwin Land crée un appareil photo couleur au développement instantané : le polaroïd. Les photographies qui en résultent sont immédiatement reconnaissables, grâce à leur cadre blanc.

L’appareil a rencontré un succès immédiat auprès des utilisateurs, et il est très rapidement devenu culte.


La pomme à glaçons

pomme a glaconsLe designer : Veropam

L’histoire : Beaucoup de collectionneurs recherchent ce seau à glaçons en forme de pomme devenu culte dans les années 70.
Pour s’accorder aux intérieurs de l’époque, il a été décliné en quatre coloris : orange, rouge vert, et marron.

Il existe également une version en forme de poire, plus rare et très difficile à dénicher aujourd’hui.

 


Les vignettes Panini

album_panini_argentina_78_2Le designer : Giuseppe et Benito Panini

L’histoire : Créée en 1961 par deux marchands de journaux, la société Panini connaît un succès fulgurant dans les années 70, avec la commercialisation d’images de footballeurs à collectionner et à coller dans un fascicule.
Même si les collections de vignettes sont moins populaires aujourd’hui, Panini est toujours présent sur le marché des autocollants à thèmes.


Le skateboard

pennyskateboiardblueLe designer : Roller Derby

L’histoire : Le skateboard est apparu à la fin des années 50 en Californie. En 1959, Roller Derby décide de le fabriquer de façon industrielle et de le commercialiser à grande échelle.
Dans les années 70, le skateboard devient très populaire, avec l’explosion du marché des produits spécialement conçus pour lui.

Aujourd’hui, le skateboard a su conserver son image de produit « jeune », symbole de liberté, même si sa popularité a décru.


Les chaussures Stan Smith d’Adidas

Stan Smith d'AdidasLe designer : Adidas et Robert Haillet

L’histoire : Adidas commercialise sa chaussure de tennis en France depuis 1963. En 1970, la marque décide de sponsoriser un champion de tennis : Stan Smith. Elle rebaptise la basket à son nom pour l’occasion. Le succès intervient immédiatement.
Dans cette période où la décontraction est à la mode, toutes les stars du moment portent des Stan Smith : Jean-Jacques Goldman, Daniel Balavoine, Michel Berger…

En 1990, la chaussure entre dans le Guiness Book des Records pour avoir été vendue à plus de 22 millions d’exemplaires dans le monde.


Le Rubik’s cube

rubikLe designer : Erno Rubik

L’histoire : Créé en 1974 par Erno Rubik pour expliquer la théorie du design 3D à ses élèves de l’Académie des Arts et Métiers de Budapest, le Rubik’s cube connaît un véritable succès dans les années 80.

Il s’agit du jouet le plus répandu dans le monde, avec 300 millions d’exemplaires écoulés.

Le jeu n’a jamais pu être amélioré depuis sa création, et son succès n’a pas pu être réédité en dépit de la sortie de nombreuses autres versions (à quatre, puis cinq carrés par rangées notamment).


Le walkman ou baladeur

walkmanLe designer : Sony

L’histoire : En 1979, Sony se lance déjà dans la création d’un appareil permettant d’écouter sa musique partout où l’on se rend : le walkman, ou baladeur. Cet appareil fonctionnait avec des cassettes audio.

En 1984, avec le lancement des premiers CD, la marque crée un nouvel appareil, le discman, permettant à celui qui le possède d’écouter ses disques en se promenant.


Le sac US

sac usLe designer : US Army

L’histoire : Ce sac US est un véritable objet culte, qui connaît un succès impressionnant dans les années 80. Tout collégien se doit de posséder son sac US !

Pour être dans le vent, il fallait le personnaliser au maximum, avec des taches d’encre, des noms de groupes de musique, des badges (ou des pin’s !), des épingles à nourrice…


La chaise Costes de Philippe Starck

chaise costeLe designer : Philippe Starck pour Driade

L’histoire : En 1985, le designer Philippe Starck crée la chaise Costes pour le café Costes situé près de Beaubourg, à Paris. Selon le créateur, il s’agirait d’une étude de fonctionnement d’un fauteuil prenant la place d’une chaise.
Ce meuble est constitué d’un dossier en bois d’acajou marron et d’une assise rembourrée recouverte de cuir noir. Cette création, mi-fauteuil mi-chaise, existe également en coloris noir.


Le vélo BMX

elo bmxLe designer : Bob Haro

L’histoire : Né aux Etats-Unis, le vélo BMX (pour Bicycle Motor Cross) apparaît en France en 1980. Plus qu’un simple vélo avec des pneus à crampons, le BMX désigne aussi un sport, celui des terrains à bosses.

En 1991, il devient soudain beaucoup moins populaire avec l’arrivée sur le marché du VTT, un redoutable concurrent.


Le canapé convertible

convertible ikeaLe designer : Ikea

L’histoire : Dans les années 1990, Ikea met sur le marché un canapé convertible en lit couchette. Il devient une solution pratique pour l’aménagement des maisons et des appartements.

Esthétique et fonctionnel, le canapé-lit d’Ikea trouve ainsi rapidement sa place chez les jeunes couples et les étudiants.
Avec un prix accessible, le canapé convertible d’Ikea devient un produit phare de la marque, et le symbole de toute une génération.


La Renault Espace

bordeaux_Renault-Espace_1994_1600x1200_wallpaper_02Le designer : Renault et Matra Automobile

L’histoire : Depuis 1978, l’entreprise Matra réfléchit à une voiture assez spacieuse pour qu’une famille entière et ses bagages puissent y voyager. La collaboration de Renault apporte l’idée de sièges modulables. En juillet 1984, la Renault Espace arrive sur le marché automobile.

Cette voiture révolutionne l’automobile en y intégrant un nouveau concept : le monospace. Si les ventes n’ont pas beaucoup décollé au départ, elles ont explosé dans les années qui ont suivi.


L’iMac

C34940 C

Le designer : Scott Abbott et Chris Haney

L’histoire : Dans un monde informatique terne, l’iMac d’Apple fait entrer de la couleur et de la transparence dès 1998. Cet ordinateur facile à utiliser, compact et silencieux se destine au grand public qui souhaite un appareil qui mêle technologie de pointe et format accessible.

Le Trivial Pursuit

trivial-pursuitLe designer : Hans Beck

L’histoire : Inventé en 1979 par deux Québécois, le Trivial Pursuit est mis sur le marché dès 1981. Le succès arrive très vite et 20 millions d’exemplaires sont vendus aux Etats-Unis pour la seule année 1984 !
La consécration arrive en 1990, lorsque le Trivial Pursuit reçoit le prix Mensa Select, récompensant les 5 meilleurs jeux de réflexion. Le Trivial Pursuit devient alors un jeu culte.
Il existe aujourd’hui dans 33 pays et 19 langues différentes, avec une multitude de déclinaisons et même une version vidéo.


Le push-up Wonderbra et le caleçon Calvin Klein

wonderbraLe designer : Wonderbra et Calvin Klein

L’histoire : Dans les années 90, les sous-vêtements connaissent une véritable révolution. D’abord avec la marque Wonderbra, qui remet les rondeurs au goût du jour en créant le soutien-gorge push-up (un soutien-gorge pigeonnant qui remonte la poitrine). Wonderbra crée également le shorty curves-up, qui permet de galber les formes du fessier.

La marque Calvin Klein s’attaque, elle, aux sous-vêtements masculins et à la publicité qui les vante. Le caleçon n’est plus un simple produit de consommation, il devient un produit de mode, avec une allure toute nouvelle.


La Smart de Daimler Chrysler

smartLe designer : Daimler Chrysler

L’histoire : Créée en 1996 par le concessionnaire Daimler Chrysler, la Smart n’est devenue culte que dans les années 2000.

Très populaire pour sa petite taille, sa facilité à manœuvrer et à se garer, la Smart est idéale pour conduire en ville. Elle est donc aujourd’hui très appréciée dans les grandes métropoles européennes comme Londres, Paris ou Rome.


L’aspirateur Dyson

dysonLe designer : James Dyson

L’histoire : James Dyson est l’artisan d’une nouvelle technologie au service du quotidien. Dès 1979, il réfléchit à son projet d’aspirateur sans sac. Il dépose un brevet en 1986 et vend ses aspirateurs à 2 000 dollars pièce.
Il ouvre sa première usine en 1992 mais le succès mondial n’arrive qu’au milieu des années 2000, avec des aspirateurs vendus à partir de 299,99 euros. Cette réussite conduit son inventeur à créer des nouvelles machines : un lave-linge, un aspirateur à main, un sèche-mains électrique, un aspirateur vertical…


La PSP (PlayStation Portable)

PSP_GO_0104Le designer : Sony

L’histoire : La console de jeu vidéo portable PSP (PlayStation Portable)a été mise sur le marché par Sony en 2004. Avec des capacités très proches de celles d’une console de salon, la PSP devient vite un best-seller mondial. Mais cette console n’est pas qu’un simple jouet, elle permet aussi de se connecter à Internet, de jouer en ligne, d’écouter la radio et de créer et partager des vidéos, des images, des musiques…


La poubelle de tri sélectif

tri selectifLe designer : Brabantia

L’histoire : A la fin des années 2000, le designer Brabantia prend en considération les préoccupations écologiques des citoyens et conçoit cette poubelle de tri sélectif. Dans un espace restreint, le consommateur peut désormais trier les déchets alimentaires des déchets recyclables.


Le jean slim

jean slimLe designer : Acne Jeans

L’histoire : Après des décennies dominées par le jean 501 de Levi’s, qui propose une coupe droite, l’univers du jean est bouleversé dans les années 90. La marque Diesel connaît un vif succès avec ses jeans délavés, usés, déchirés, rapiécés, cousus de fils d’or, en série limitée, avec des signatures de créateurs…

En 2002, le jean connaît un retour à un style plus épuré, plus près du corps : le jean slim, aux matières et couleurs brutes. De nouvelles marques des pays nordiques apparaissent, notamment Acne Jeans, qui devient la référence en jean slim, tant pour la coupe que pour les matières utilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *