Obama prolonge son bail à la Maison blanche

Four more Years, c’est par ces trois mots, accompagnés d’une photo de sa femme et lui s’enlaçant, que Barack Obama a annoncé sur Twitter sa réélection au peuple américain. La victoire fut cependant plus compliquée à décrocher qu’en 2008, contre un adversaire coriace, le Républicain Mitt Romney, et un bilan de premier mandat mitigé.

Face à un pays en crise et au chômage croissant, devant défendre une réforme de la santé mal perçue par les Américains, Obama a su convaincre son électorat de lui donner quatre ans de plus pour mener à bien ses projets. Annoncé perdant par les sondages après un premier débat raté face à Mitt Romney, sa gestion exemplaire post-ouragan Sandy lui a permis d’assoir un peu plus sa stature de chef d’Etat.

Une campagne plus que jamais placée sous le signe des excès, atteignant un budget faramineux de plus de 2,6 milliards de dollars. Elu en novembre 2012, il n’a été investi, comme le veut la coutume, que le 20 janvier 2013, devant des milliers de personnes rassemblées devant le Capitole, avec en point d’orgue, l’hymne américain interprété par Beyoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *