Nicolas Sarkozy mis en examen

C’est une première dans l’histoire de la République française : un ancien président a été mis en examen. Il s’agit de Nicolas Sarkozy suite à l’affaire Woerth-Bettencourt, dans laquelle on le soupçonne de financement illégal lors de sa campagne présidentielle en 2007. En mars 2014, à la suite d’écoutes judiciaires de conversations entre Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog sur des téléphones mobiles enregistrés sous de faux noms, Gilbert Azibert, avocat général à la Cour de cassation, est suspecté d’avoir renseigné l’ancien président des avancées de la procédure judiciaire concernant l’affaire Bettencourt.

Sarkozy lui aurait promis en échange son appui pour un poste judiciaire convoité à Monaco. Le 2 juillet, l’ex-président passe 15 heures en garde à vue, avant d’être mis en examen pour « corruption active », « trafic d’influence » et « recel de violation du secret professionnel ». Le soir même, il intervient sur TF1 pour donner sa version des faits, niant tous les chefs d’accusation retenus contre lui et reprochant à la justice d’être partisane. L’affaire est encore en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *