L’offensive israélienne sur Gaza

Après l’assassinat de trois adolescents israéliens en juin, suivi de l’arrestation en Cisjordanie de 400 sympathisants du Hamas puis du meurtre d’un jeune arabe, la branche armée palestinienne et le Jihad islamique décident d’attaquer le territoire israélien par des tirs de roquettes.
En réponse, l’Etat d’Israël lance l’opération bordure protectrice le 8 juillet, une offensive militaire dans la bande de Gaza. Provoquant des réactions mitigées de la part de la communauté internationale, cette opération a suscité un mouvement appelant à une fin rapide des hostilités de la part des deux camps. La riposte israélienne est jugée disproportionnée, notamment à cause du nombre de victimes civiles important, tandis que les mouvements paramilitaires et terroristes palestiniens sont accusés de rompre régulièrement les cessez-le-feu. Au total, le conflit a fait 2 147 morts palestiniens (dont 80% de civils selon l’ONU) et 72 décès israéliens (dont 6 civils).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *