Les attentats de Boston

Alors que les premiers coureurs du marathon de Boston passent la ligne d’arrivée, le 15 avril, deux bombes explosent au milieu des spectateurs, faisant 3 morts et près de 180 blessés. Après un moment de panique et d’incompréhension, la police sécurise le périmètre tout en conseillant à la population bostonienne de se barricader chez elle et débute son enquête, en l’absence de revendication.

Des fragments de cocottes-minutes ayant servis à la fabrication des engins explosifs sont retrouvés sur les lieux du drame, tandis qu’une vidéo de surveillance permet finalement d’identifier les deux suspects : Djokhar et Tamerlan Tsarnaev, deux frères d’origine tchétchène, résidant depuis longtemps aux Etats-Unis.

Trois jours après les attentats, une fusillade éclate entre la police et les deux hommes sur le campus du MIT. S’ensuit une course-poursuite entre les autorités et Tamerlan Tsarnaev, qui est abattu à l’issue de celle-ci. Le lendemain, vendredi 19, le FBI parvient, après une longue chasse à l’homme, à repérer Djokhar retranché sous la bâche d’un bateau entreposé dans un jardin. Après un échange de coups de feu, il est appréhendé et transporté à l’hôpital de la ville dans un état grave. Il est actuellement jugé pour ses crimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *