Le tortionnaire de Cleveland

Le 6 mai, les policiers de Cleveland pénètrent dans une véritable maison de l’horreur. A l’intérieur de celle-ci, ils découvrent trois femmes et une enfant, séquestrées depuis 10 ans par le propriétaire du lieu, Ariel Castro. C’est grâce à un voisin, ayant entendu l’une des captives, Amanda Berry, appeler à l’aide que les prisonnières ont enfin pu être libérées de leur bourreau.

Les trois femmes avaient été placées dans un étroit couloir, dont les fenêtres avaient été barricadées et n’avaient que rarement le droit de sortir dans l’arrière-cour pour se dégourdir les jambes et voir la lumière du soleil, entravées par des chaînes. Pire, elles étaient régulièrement tabassées et violées, l’enfant retrouvée dans la maison étant d’ailleurs issue d’une relation sexuelle non désirée.

Le tortionnaire de Cleveland comme il a ensuite été surnommé a plaidé coupable pour les 937 chefs d’inculpation dont il faisait l’objet écopant alors de plus de 1000 ans de prison. Le 3 septembre, il est retrouvé mort pendu dans sa cellule de l’Ohio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *